Nourritures

peintures, sculptures, installations


Le travail artistique lié à la nourriture évolue depuis 2002 :

  • Sucré Salé : Galerie Pierre Marie Vitoux, Paris, 2004.
  • Sucré Salé : Atelier d'Etienne, Pont-Scorff, 2007
  • Manger : Théâtre du Champ de bataille, Angers, 2008
  • Encore... : Galerie Pierre Marie Vitoux, Paris, 2009
  • Civilisés : La Chapelle des Ursulines, Ancenis, 2010

La nourriture contemporaine, comme les arts et les autres formes de vie et de culture, passe à la moulinette de la cuisine du profit : gavage et consommation, les belles mamelles de l'époque.

Quelques toiles mettent en scène les icônes du commerce industriel. Le plus souvent, des personnages remplissent la toile, tout autant que les objets ou les lieux dans lesquels, acteurs inconscients d'un système conduisant à leur propre fin, ils commencent à disparaître.

D'autres travaux, dont les sculptures, accentuent la vision d'un monde centré sur des bouches ouvertes, figées au-dessus de ventres bombés ou flasques. Les tonalités acryliques, grises jusqu'au blanc, parfois rouge sang ou ocres, diffusent une lumière morne.

Monique Josse, 2008.          mentions légales    Creative Commons License           optimisé pour : résolution 1024x768px - Internet explorer 7 - Firefox 3.0 - Opera 9.6